• Sylvie, coordinatrice patients à Euro Dental Clinic

Les implants dentaires sont-ils pris en charge par la sécurité sociale en France ?

La capacité des implants dentaires à imiter les dents naturelles est impressionnante, cependant le prix d’un implant dentaire représente un réel obstacle pour les patients, car il demeure assez cher. De ce fait, de nombreux français renoncent à leurs soins dentaires pour des motifs financiers. Cela pousse certains patients à faire du tourisme dentaire pour la procédure d’implantation. Le tourisme dentaire en Roumanie intéresse particulièrement les Français, car les standards et la qualité des soins y sont élevés et le coût est attractif. La sécurité sociale et la mutuelle remboursent-elles les implants dentaires ?



La sécurité sociale en France rembourse-t-elle la pose d’implants dentaires ?


Malgré l’efficacité dominante des implants dentaires, ils sont considérés comme une procédure facultative. En France, les chirurgiens-dentistes déterminent eux-mêmes leurs prix concernant la pose d’implant dentaire. Le prix excessif de l’implant dentaire (souvent lié aux charges des cabinets et cliniques dentaires) pousse souvent les patients à renoncer à ces derniers pour des raisons financières. Le montant moyen de la pose d’implants dentaires en France est estimé à 2000 euros. Cela inclut l’implant dentaire lui-même, le pilier de la prothèse ainsi que la couronne en céramique.

La sécurité sociale rembourse la couronne de l’implant dentaire à 70% des conventions du tarif du remboursement. Le patient pourra donc bénéficier d’une indemnisation fixée entre 64,50 euros et 107,50 euros selon les cas. Toutefois, le remboursement ne concerne pas l’implant dentaire. L’une des solutions les plus rentables pour la pose des implants dentaires est de se faire soigner hors de France. Ce phénomène est de plus en plus connu sous le nom de tourisme dentaire.



Les implants dentaires sont ils remboursés par la sécurité sociale ?


Indemnisation d’implants dentaires : quelle est la participation de la mutuelle santé ?


La procédure de remboursement des implants dentaires par la mutuelle est la même que celle de la sécurité sociale. La loi est de votre côté dans les limites de l’assurance que vous avez souscrite. La mutuelle santé peut couvrir le complément de la prise en charge des couronnes posées sur l’implant dentaire. Par contre, le remboursement de l’implant dentaire lui-même dépend spécifiquement de votre contrat et des garanties souscrites.

Chaque mutuelle a une politique et un tarif de remboursement différent pour les traitements médicaux à l’étranger. Certains complémentaires santé proposent des indemnisations supérieures à 150% du tarif de base. D’autres mutuelles offrent un plafond annuel pour l’assuré et ses ayants droit. Certaines assurances complémentaires privées couvrent un ou plusieurs implants dentaires. Contactez votre mutuelle pour savoir si elle couvre la pose d’implant dentaire à l’étranger (zone Union Européenne uniquement).

Le patient doit effectivement fournir un devis détaillé à sa mutuelle avant l’opération pour pouvoir être indemnisé. La mutuelle décidera si oui ou non il sera remboursé. Tant que le patient n’a pas obtenu l’accord, il n’y aura pas de prise en charge. Il devra ainsi tout payer par ses propres moyens. Il faut demander les cotisations de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) concernant le devis pour le tourisme dentaire. Une estimation du remboursement par la Sécurité sociale et la mutuelle sera proposée au patient pour son séjour de tourisme dentaire en Roumanie.





Que doit comporter le devis détaillé ?


Avant de pouvoir bénéficier du remboursement, votre chirurgien-dentiste doit vous dresser un devis détaillé. Il doit le faire de manière exacte, avec tact et honnêteté. Le devis vous permet d’avoir une idée appropriée du travail proposé avant son exécution. Vous saurez également les sommes à engager pour l’intervention.

Le devis détaillé doit comporter :

  • Le nombre d’implants dentaires dont vous avez besoin

  • Le type d’implant dentaire utilisé par votre chirurgien-dentiste

  • Le nombre de dents à remplacer

  • La nécessité de procédures telles qu’une extraction avant la pose de vos implants dentaires

  • Les alternatives que votre professionnel suggère, le cas échéant

  • Les honoraires

  • Votre emplacement ainsi que celui du cabinet de votre chirurgien-dentiste pour le tourisme dentaire


Les informations à retenir avant les soins dentaires


Si vous avez actuellement une assurance dentaire et médicale, vérifiez vos polices pour voir si elles couvrent les implants dentaires. Si c’est le cas, n’oubliez pas d’examiner les informations suivantes :


Le plafond annuel

En général, les compagnies d’assurance utilisent l’année civile pour mesurer votre maximum annuel. Il s’agit du montant remboursé dont vous et votre famille pouvez bénéficier au cours d’une année pour les implants dentaires. Si vous êtes proche de ce seuil annuel ou si vous l’avez atteint, alors vous ne pouvez pas avoir d’indemnisation. Vous devrez payer la totalité des frais du traitement pour du tourisme dentaire en Roumanie.


Les conditions préexistantes

Il est conseillé de vérifier les conditions préexistantes de votre police d’assurance afin de déterminer la disponibilité de votre couverture. En fonction de votre régime, vous pouvez peut-être obtenir une assurance dentaire abordable pour les affections préexistantes. Une condition préexistante est un problème de santé bucco-dentaire qui est déjà présent au moment de la souscription à l’assurance. La plupart des régimes couvrent d’emblée les affections préexistantes mineures comme les caries.

Un exemple de condition préexistante qui n’est pas couverte par une assurance dentaire est la clause de la dent manquante. Si vous souscrivez une assurance pour y remédier (Implant dentaire ou bridge), vous ne serez pas remboursé. Vous devrez payer de votre poche pour la réparer, en plus de payer vos primes d'assurance mensuelles. L’assurance médicale peut avoir des lois rendant obligatoire la couverture de toutes les pathologies : préexistante ou non. Cependant, l’assurance pour le tourisme dentaire n’est pas organisée de la même manière.

En dentisterie, presque toutes les affections bucco-dentaires sont évitables. L'objectif de votre assurance dentaire est d’éviter que les problèmes bucco-dentaires ne soient impossibles à restaurer. Ils ne doivent pas non plus être trop coûteux à réparer comme le cas des implants dentaires. De nombreuses polices d’assurance comportent des clauses préexistantes qui les protègent contre le paiement de grosses sommes. Elles ne vont pas indemniser le tourisme dentaire Roumanie si vous n’êtes inscrit que depuis peu de temps.


Si vous avez des questions suite à la lecture de notre article de blog, n’hésitez pas à nous contacter directement :





18 vues0 commentaire